Bienvenue sur Wikisource
une bibliothèque de 299 425 textes libres et gratuits
  Explorer les textes
Littérature

Par genres | Par courants | Par thèmes | Littératures non francophones

Sciences humaines

Philosophie | Droit | Politique | Économie | Histoire | Dictionnaires | Éducation | Sociologie | Psychologie

Arts

Architecture | Musique | Chanson | Peinture

Sciences exactes et sciences de la nature

Mathématiques | Chimie | Sciences de la nature

Religions et croyances

 Textes par période | Index des auteurs | Portails
modifier
  Découvrir un extrait

Jerome K. Jerome, Fanny et ses gens

1909

Traduction Andrée MÉRY et Pierre SCIZE. 1927

FANNY ET SES GENS

Pièce en trois actes.


----
Séparateur
Fanny et ses gens a été représenté, pour la première fois, le 27 avril 1927,
au théâtre Daunou.
----
Séparateur


PERSONNAGES


Martin BennettMM.Constant Rémy.
George P. NewtePaul Amiot.
Vernon WethrellFernand Gravey.
Docteur FreemantleLucien Dayle.
ThomasJean Hubert.
FannyMmesJane Renouardt.
Miss Wethrell, cadetteJeanne Fusier-Gir.
Miss Wethrell, aînéeBerthe Fusier.
Madame BennettMeg Degaral.
HonoriaGeneviève Valois.


Les cinq dancing girls du numéro « Notre Empire » :
Angleterre, Mlle Tamary. — Irlande, Mlle Lucie Joussy.
Australie, Mlle Christiane Deyrlord. — Archipel malais, Mlle Suzanne Blanchet.
Canada, Mlle Mado Marsan.



La scène est à Bantock Hall, Rutlandshire.


ACTE PREMIER


Le boudoir de Fanny, belle pièce fort claire, meublée et décorée d’un assez pur Louis XIV. Une large baie à droite. Portes à droite conduisant aux appartements de lady Bantock. Somptueuse cheminée. Feu de bois. En bonne place, on a suspendu le portrait de Constance, première lady Bantock, par Hopner. Meubles cossus, mais simples, français, sauf le piano. Un grand bureau, une table ronde, quantité de sièges confortables. Un canapé, un paravent, au coin de la cheminée. Beaucoup de fleurs. Atmosphère puritaine, mais aimable.

Le crépuscule, au dehors, d’un beau jour de printemps.


En scène, LES MISSES WETHRELL aînée et cadette.

Ce sont de douces vieilles filles malaisément distinguées l’une de l’autre, qui seraient un peu ridicules si elles n’étaient charmantes. La pendule sonne six coups.


L’Aînée. — Quel joli coucher de soleil ! chérie.

La Cadette, arrangeant des fleurs, après un regard à la fenêtre. — Splendide. (Un silence.) Chérie ? (Un temps.) Vous ne craignez pas… je veux dire… il ne vous semble pas que cette pièce soit trop claire pour son goût ?

L’Aînée. — Trop claire ? Comment cela ?

La Cadette. — Pour… pour son teint, n’est-ce pas ? Certaines jeunes dames, parfois…

L’Aînée. — Mais, chère… (Comprenant) Oh ! vous voulez dire, vous pensez que, peut-être, elle…

Geste vers son visage.

La Cadette. — Je crains… En général, vous savez, les femmes dans sa profession…

L’Aînée. — Cela me paraît si coupable… Peindre l’œuvre du Créateur !

La Cadette. — Nous ne devons pas juger sévèrement, chérie. D’ailleurs, ce sont des suppositions…

L’Aînée, un petit cri de joie. — Mais oui, peut-être qu’elle est jeune, très jeune ! Et dans ce cas elle… n’a peut-être pas encore commencé à…

Geste comme plus haut.

La Cadette. — Il n’a jamais fait la moindre allusion à son âge.

L’Aînée. — C’est vrai… Mais je sens qu’elle est jeune.

La Cadette. — Il serait tellement plus facile de la former !

L’Aînée. — Il faudra être très bonnes.

La Cadette. — Tâcher de la comprendre, surtout. (Sur le ton dont on fait une découverte soudaine.) Qui sait ? Nous arriverons peut-être à l’aimer…

L’Aînée, dubitative. — Nous pourrons tout au moins essayer, chérie.

La Cadette. — Pour le cher Vernon. Pauvre petit, il semble tellement épris…

Entre Martin Bennett : c’est le maître d’hôtel idéal.

Bennett. — Le docteur Freemantle. Je l’ai fait entrer dans la bibliothèque.

Bennett va vers le feu et l’arrange.

La Cadette. — Bennett, voulez-vous lui dire de monter jusqu’ici ? Nous le consulterons au sujet de cette pièce. Il a tant de connaissances sur toutes choses !

Bennett va pour sortir.

La Cadette. — Ah ! Bennett, vous voudrez bien rappeler à Charles qu’il faut une chaufferette dans la voiture qui ira à la gare.

Bennett. — J’y veillerai moi-même.

La Cadette. — Merci, Bennett. (Bennett sort.) On a fréquemment les pieds froids après un long voyage. C’est une chose si désagréable…

L’Aînée, avec conviction. — Oui…

La Cadette. — Chérie, je voudrais connaître ses fleurs préférées. Être accueillie par les fleurs qu’on aime, c’est si doux !

L’Aînée. — Je pense que les lis…

La Cadette. — N’est-ce pas ? C’est tellement indiqué pour une jeune mariée.

Le Docteur, un petit homme rond, jovial, souriant et alerte, entre, introduit par Bennett. Il serre la main aux Misses.

Le Docteur. — Alors ? Comment allons-nous cet après-midi, chères demoiselles ?

Il tâte le pouls de la Cadette.

La Cadette désigne sa sœur. — Elle a mieux dormi cette nuit.

Le Docteur tapote les mains de l’Aînée.

L’Aînée, désignant sa sœur. — Elle a mangé de très bon appétit ce matin.

Le Docteur, souriant, aux deux ensemble. — Parfait ! Parfait ! Tout cela : de l’agitation nerveuse causée par cette appréhension du mariage de Vernon… Oh ! légitime, du reste…

Les Misses. — N’est-ce pas, docteur ?

modifier
  Projets de la semaine : bibliothèques nationales
(à corriger) 5% BnF   Gustave Aimard et Jules Berlioz d’Auriac, L’Aigle noir des Dacotahs 1878
(à corriger) 3% BAnQ   Robert Charbonneau, Aucune créature 1961
(à valider) 10% Bns   Gustave Moynier, Etude sur la convention de Genève 1870
(à corriger) 100% KBR   Marcel Remy, J’écris une belle lettre 1916
(à valider) 5% BAC   François Dollier de Casson, Histoire du Montréal, 1640-1672 1871
Le pourcentage indique le total des pages traitées (mis à jour toutes les 6 heures).
modifier
  Défi 5000
Participer — Questions/réponses — Stats quotidiennes — FAQ
Mission 7500
Résultat du 19 octobre 2020 :
Octobre 2020
5079 (67.72%) (+350 pages)
Octobre : Test de la Mission 7500
Les validations seront comptabilisées également…
modifier
  Nouveautés
Derniers textes ajoutés


en voir plus


Derniers ouvrages validés
modifier
  Découvrir le projet et y participer
Wikisource, projet de bibliothèque soutenu par la Wikimedia Foundation, est élaboré par des contributeurs bénévoles.

Chacun peut participer à la création ou la relecture d’un ouvrage, en respectant les règles du droit d’auteur et celles établies par la communauté ; par exemple, un texte doit être vérifiable grâce à un fac-similé.

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour relire une page, créer un fac-similé ou encore le publier sur le site. N’hésitez pas à poser des questions sur le scriptorium, ou à d’autres utilisateurs, ou bien à vous inspirer des suggestions plus détaillées proposées sur le portail communautaire.
modifier
Wikisource est un des projets libres, gratuits et multilingues de la Wikimedia Foundation.
Wikipédia
Encyclopédie
Wikinews
Actualités
Wiktionnaire
Dictionnaire universel
Wikilivres
Livres et textes didactiques
Wikiquote
Recueil de citations
Wikispecies
Inventaire du vivant
Wikiversity
Communauté pédagogique
Wikivoyage
Guide de voyage
Commons
Base de données multimédia
Wikidata
Base de connaissance
Meta-Wiki
Coordination
Cet article est issu de Wikisource. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Partage dans les Mêmes. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.