Chiffres arabes

Les chiffres arabes (ou chiffres indo-arabes, parfois chiffres hindou-arabes) sont, dans le langage courant, la graphie occidentale des dix chiffres (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0) et le système d'écriture décimale positionnelle qui les accompagne. Ils sont empruntés au système de numération indien et sont parvenus à l'Occident médiéval au contact des mathématiciens arabes via la civilisation andalouse. Ces chiffres sont appelés « Chiffres indiens » au Moyen-Orient. Cette terminologie étant ambigüe, ils portent également d'autres noms permettant d'éviter les confusions, mais dont certains sont spécifiques à l'informatique : « chiffres ASCII », en référence à l'histoire ancienne de leur encodage, « chiffres européens », « chiffres latins », en référence au jeu de caractères auquel ils ont été associés, « chiffres occidentaux ».

Cette page contient des caractères arabes. Testez votre navigateur afin de vérifier qu'ils s'affichent correctement. En cas de problème, consultez la page d'aide à l'affichage des caractères Unicode.
Pour un article plus général, voir Chiffre.

Le nom « chiffres arabes » réfère parfois aussi aux chiffres utilisés dans l'écriture arabe. Aujourd'hui, le standard Unicode et la norme ISO/CEI 10646 permettent trois notations pour ces derniers. Les différentes écritures de chiffres indiens et persans y sont également incluses.

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.