Acier Corten

L'acier Corten[note 1] est un acier auto-patiné[note 2] à corrosion superficielle forcée, utilisé pour son aspect et sa résistance aux conditions atmosphériques, dans l'architecture, le paysagisme, la construction et l'art principalement en sculpture d'extérieur. L'oxydation de l'acier Corten se réalise en l'espace de six mois puis résiste dans le temps grâce à des produits de traitement de surface.

Acier Corten

Normalisation

Au début, l'alliage Acier Corten a été connu comme A242 (COR-TEN A), nom donné par l'organisme de normalisation ASTM International. Aujourd'hui les alliages généralement en production et utilisation sont les aciers Corten A et B, désignés respectivement par :

  • A242 et A588 selon la norme ASTM
  • E36 WA4 et E36 WB4 selon la norme NF A 35 502 de novembre 1984
  • S355 J2 WP et S355 JOW selon la norme NF EN 10025-5 de mars 2005[1],[2].

Les dernières désignations classent donc l'acier Corten parmi les aciers non alliés d'usage général ayant une limite élastique minimale de 355 MPa.

Définition AFNOR

Définition suivant l’AFNOR (EN 10025-5:2005) : acier auquel un certain nombre d’éléments, tels que le phosphore, le cuivre, le chrome, le nickel, le molybdène, ont été ajoutés afin d’en accroître la résistance à la corrosion atmosphérique par la formation d’une couche auto-protectrice d’oxydes sur le métal de base sous l’influence des conditions atmosphériques.

Architecture

Le Palais des Victoires à Cannes dans le quartier de La Bocca.

Les matériaux bruts ont toujours été appréciés des architectes. Le Corten, qui a l'aspect d'un acier rouillé, peut donc être un matériau intéressant.

La US Steel Tower à Pittsburgh, en Pennsylvanie (États-Unis) donne l'exemple le plus remarquable d'usage d'acier Corten dans l'architecture américaine. Terminé en 1970, avec une hauteur de 256 mètres (64 étages), ce gratte-ciel est la tour la plus haute de Pittsburgh. Pour pouvoir démontrer la qualité de l'aspect de la corrosion du produit, la construction a été délibérément exposée aux intempéries.

En France, le siège de 3M France à Cergy-Pontoise constitue un exemple d'acier Corten utilisé tant pour ses qualités structurelles (poteaux et allèges assurant le contreventement par les façades) que pour la fonction d'enveloppe du bâtiment. Ce bâtiment de 41.000 m2 a été conçu par l'architecte Paul Depondt et réalisé de 1973 à 1976. L'entreprise chargée de la construction métallique était la CFEM, désormais absorbée dans le groupe Eiffage. Il demeure sans équivalent.

Lors de la rénovation des salines de Salins-les-Bains en 2009, classées depuis au patrimoine mondial de l'Humanité, les architectes ont utilisé l'acier Corten dans le but de rappeler le passé industriel du site et le pouvoir oxydant du sel. Le matériau a été réutilisé ensuite lors de la construction du nouveau casino de la ville, situé à proximité du site touristique. Le centre-ville de Salins-les-Bains offre ainsi un bel exemple d'architecture pensée autour de l'acier Corten.

Le "cube" en acier Corten des salines de Salins-les-Bains.

L'utilisation d'acier Corten en construction reste cependant soumise à quelques précautions. En effet, quoique tenant bien à la corrosion atmosphérique, la couche d'oxyde est mécaniquement peu résistante. Elle s'avère notamment sensible au lessivage par les eaux de pluie.

Matériel ferroviaire

La caisse des locomotives SNCF CC 40100 est de type bicabine monocoque, tout acier, avec châssis et superstructure à revêtement travaillant, avec la particularité d'une double paroi travaillante, en tôle d'une épaisseur de 1,5 mm dans la partie inférieure, en raison des grandes ouvertures pratiquées à la partie supérieure des faces latérales pour des impératifs de ventilation, ainsi que de par l'emploi d'acier Corten faiblement allié, de soudabilité parfaite et à haute limite d'élasticité.

Les voitures dites Grand Confort mises en service en France à partir de 1970 sont également en acier corten.

Maritime

Bien qu'ils soient la plupart du temps peints, les conteneurs sont fréquemment en acier Corten.

Infrastructures

Autoroute A22 près de Sterzing

Les glissières de sécurité de l'autoroute du Brenner dans sa partie sur territoire italien (Autoroute A22) sont en acier Corten, ce qui explique leur couleur. La plupart des balustrades des belvédères des gorges de l'Ardèche sont réalisées en acier Corten.

Art

Des sculpteurs connus pour avoir produit des œuvres en acier Corten sont l'Américain Richard Serra[note 3], les Français Bernar Venet, Philippe Desloubières et Étienne Viard, l'Espagnol Eduardo Chillida, l'Italien Mauro Staccioli et le Franco-Mexicain Jorge Dubon. Des œuvres de Bernar Venet et d'Eduardo Chillida sont exposées dans le jardin de sculpture du Musée de Grenoble, des œuvres de Philippe Desloubières étant entre autres installées dans les villes d'Issy-les-Moulineaux, Saint-Ouen-sur-Seine et Séoul.

À titre d'exemple, on peut citer une sculpture de Marino Di Teana (Liberté), située place du Général-de-Gaulle à Fontenay-sous-Bois, visible en face de la gare du Val de Fontenay qui est une des plus grandes sculptures réalisées en Europe. On peut également évoquer la réalisation de l'architecte Massimiliano Fuksas à l'entrée de la Grotte de Niaux (1988-1993) en France.

En 2007, la réalisation du belvédère au Channel, Scène Nationale de Calais (62) par l'artiste François Delarozière, est une structure autoportée en Acier Corten qui enveloppe le château d'eau désaffecté des anciens abattoirs.

Art urbain

Ses qualités esthétiques alliées à sa forte résistance ont fait du Corten utilisé désormais dans les secteurs du design, notamment dans le mobilier urbain, un matériau contemporain. La couche d'oxyde est suffisamment résistante pour ne pas tacher les vêtements.

Notes et références

  • Notes
  1. Marque et norme de fabrication. Plusieurs autres noms de marque sont connus pour ce type d'acier, comme Indaten et Diweten notamment.
  2. Parfois appelé également acier patinable ou acier auto-protecteur.
  3. L'œuvre d'art la plus grande réalisée en acier Corten s'appelle The Matter of Time, une création de Richard Serra. Cette œuvre est composée de huit sculptures/installations (50 pièces en total). La sculpture compliquée a été construite en acier Corten chez le groupe Pickhan à [[Siegen (Allemagne)|]] en Allemagne en 2005 et sera exposée pendant 25 ans dans une salle du Musée Guggenheim (Bilbao) en Espagne.
  • Références
  1. (en) « Correspondance des normes du Corten B », Corten B (consulté le 10 avril 2009)
  2. (en) « Correspondance des normes du Corten A », Corten A (consulté le 10 avril 2009)
  • Portail des sciences des matériaux
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la métallurgie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.